Les drones et l’immobilier

A l’heure actuelle, de nombreux agents immobiliers ont entendu parler des drones et une partie aimeraient les utiliser pour prendre des photos et des vidéos aériennes, ce qui restait hors de portée de l’immobilier il y a encore 10 ans à l’exception de l’immobilier de luxe.

L’usage d’un drone offre dans certaines situations un intérêt évident : situer une maison dans un environnement, offrir une vue aérienne d’une propriété, offrir des vues originales avec par exemple le passage de l’extérieur à l’intérieur sur un même plan ou le survol d’une terrasse en falaise. La découverte d’un bien grâce aux vues prises par un drone est clairement une approche originale qui peut valoriser un bien, comme une belle villa en bord de mer.

On peut même introduire un drone à l’intérieur d’une maison. Dans certains cas, si le pilotage en intérieur est possible, ce qui n’est pas toujours le cas, le drone peut valoriser une grande pièce avec une belle hauteur de plafond et une mezzanine par exemple en restituant effectivement l’effet d’espace et de volume de la pièce.

On peut vraiment mettre en valeur le bien, mais pour le faire, outre les contraintes techniques et réglementaires, plusieurs critères propres à l’immobilier vont être essentiels :

  • le propriétaire doit y être favorable;
  • le bien doit être réellement superbe pour le justifier, on imagine plutôt pour les biens de prestige, et bien entendu il doit être dans un état impeccable;
  • le mandat doit être exclusif et suffisamment long…
  • l’agence doit avoir des honoraires suffisants pour justifier de tels efforts !

Donc, on peut penser que l’utilisation des drones pour l’immobilier en France va se développer, mais seulement dans le cas de biens hauts-de-gamme, on pense à des propriétés au bord de la mer, en montagne ou des petits manoirs. Par contre, cela semble plus difficile pour un studio en centre ville..

 

Rezodrone

Auteur depuis: 25 juillet 2019

Laisser votre commentaire